Facebook : 3 astuces pour développer ses ventes en ligne


Non, Facebook n’est pas réservé qu’aux adolescents en recherche d’amis. Non, Facebook n’est pas réservé qu’aux multi-nationales aux budgets illimités. Oui, Facebook peut nous aider à développer nos ventes en ligne. Comment ? Grâce aux outils développés pour les TPE et PME par le géant des réseaux sociaux. Mais ça, nous le savions déjà ! 🙂

2ème site web le plus consulté au monde après Google, Facebook compte plus d’1.5 milliards d’utilisateurs actifs mensuels. En France, ce sont 30 millions d’utilisateurs actifs, soit près de la moitié de la population… Bref, le marché de la pub en ligne sur Facebook est mûr. Voici quelques astuces pour essayer d’en tirer parti, sans se ruiner, tout en faisant plaisir à vos internautes.

Le Business Model de Facebook

D’abord, pour bien comprendre les enjeux, concentrons-nous quelques instants sur le Business Model de Facebook. En effet, ce dernier est longtemps resté inconnu aux yeux du grand public, et est longtemps resté inconnu tout court !

Dans les premières années, Facebook s’est contenté de faire de l’acquisition d’utilisateurs, avant de vouloir monétiser ce potentiel immense. Puis sont arrivées les premières publicités. Mais clairement, seules les grosses entreprises aux revenus importants pouvaient se permettre de lancer des campagnes de publicité en ligne sur Facebook.

Pendant l’été 2014, Facebook se professionnalise en créant « Facebook for business » : toute une gamme d’outils permettant aux TPE et aux PME de créer facilement leurs propres publicités sur le réseau social le plus couru au monde.

C’est simple : nous connaissons notre business, Facebook connaît des gens, Facebook met des gens en face de notre business grâce à nos publicités. Voici le Business Model de Facebook.

Le Business Model de Facebook.

Le Business Model de Facebook.

À partir de là, comment être actif à son tour sur Facebook ? C’est ce que nous allons essayer de voir avec les astuces qui suivent.

Être actif sur Facebook for Business : les pré-requis

  • Être une structure « professionnelle » (entreprise, artisan, boutique en ligne, marque, freelance, association, institution, artiste, personnalité publique, groupe, communauté, cause caritative, etc.)
  • Avoir une page Facebook « professionnelle » (cliquer ici pour savoir comment créer une page Facebook professionnelle). Une fois que notre page Facebook est bien complétée, il est alors temps de la mettre en avant.
Quels sont nos objectifs ? Facebook nous aide à les réaliser, moyennant finances évidemment (en fonction de nos objectifs et de la taille de notre structure).

Quels sont nos objectifs ? Facebook nous aide à les réaliser, moyennant finances évidemment (en fonction de nos objectifs et de la taille de notre structure).

Astuce n°1 : le bouton « Inscription »

Au-delà du classique bouton « J’aime » et qui permet à nos clients / prospects / internautes de suivre notre fil de publications, on peut proposer à nos internautes d’autres « Appel à action ».

Facebook-inscription-3

Voici comment trouver ces informations, et comment les modifier :

Bouton-facebook-appel-action-2

Sur une page Facebook professionnelle, beaucoup de possibilités s’offrent à nous pour permettre aux internautes de s’inscrire, d’acheter, de regarder une vidéo, etc.

En cliquant sur "Modifier l'appel à l'action", on peut configurer le choix entre "inscription", "réserver maintenant", "appeler maintenant", "nous contacter", "envoyer un message", "regarder la vidéo", "acheter", etc.

En cliquant sur « Modifier l’appel à l’action », on peut configurer le choix entre « inscription », « réserver maintenant », « appeler maintenant », « nous contacter », « envoyer un message », « regarder la vidéo », « acheter », etc.

En cochant « Inscription », on permet tout simplement à nos internautes de s’inscrire, par exemple, à notre newsletter par mail. Voici un exemple concret avec la page Facebook de Barack Obama :

La page Facebook de Barack Obama permet de s'inscrire à sa newsletter par mail.

La page Facebook de Barack Obama permet de s’inscrire à sa newsletter par mail.

En cliquant sur "inscription", on arrive sur cette page.

En cliquant sur « inscription », on arrive sur cette page, demandant de rentrer une adresse mail et un code postal.

Mais à quoi bon s’inscrire à une newsletter si on « like » déjà la page et qu’on reçoit donc les publications de ladite page ? Pour tout simplement s’adapter au mode de communication que préfère notre internaute.

Sur Facebook, pour voir nos publications, l’internaute doit consulter son fil d’actualités (mode pull). En s’inscrivant à notre newsletter, c’est nous qui décidons quand nous voulons nous adresser à lui (mode push). Sans compter la récupération de l’adresse mail afin d’étoffer son fichier de prospects…

Astuce n°2 : le bouton « Acheter »

Autre « appel à action » possible : le bouton « Acheter ». Même principe que pour le bouton « Inscription » ci-dessus, on configure tout simplement une URL vers laquelle on veut diriger nos internautes.

Facebook-acheter

Cela peut être vers notre site web, vers notre boutique e-commerce, vers une gamme de produits, vers un produit en particulier, etc.

On rentre l'URL vers laquelle ont veut envoyer notre internaute. Ici, vers une boutique e-commerce, par exemple.

On rentre l’URL vers laquelle ont veut envoyer nos internautes. Ici, vers la boutique e-commerce des magasins La Vie Claire, par exemple.

Attention tout de même : les gens adorent acheter, mais détestent qu’on leur force la main. D’où l’intérêt également de bien réfléchir à une campagne de publicité personnalisée…

Astuce n°3 : la publicité personnalisée dans les fils d’actualités

Venons-en au fait : vous avez tapé récemment dans Google « appareil photo Lumix TZ-70 », et oh miracle (!), une publicité dans Facebook vous propose d’acheter un « appareil photo Lumix TZ-70 ».

Le public n’est pas contre de la publicité, à condition qu’elle soit adaptée et personnalisée à ce qu’il recherche. Et c’est tout l’intérêt des pubs en ligne proposées par Facebook.

On crée nous-même notre campagne de pub (l’objectif, le texte, l’image, l’URL, etc.), et Facebook nous aide à déterminer notre cible d’action :

  • le lieu (ville, région, pays, etc.)
  • le sexe (tous, masculin, féminin)
  • la tranche d’âge ciblée
  • les centres d’intérêts ciblés (sport, photo, nouvelles technologies, etc.)
  • le budget quotidien à consacrer
  • la date de fin de campagne
  • etc.

Pour créer notre propre publicité et apparaître dans le fil de publications Facebook, par exemple on peut :

  • Promouvoir la page Facebook de notre entreprise

Promouvoir-page-facebook-2

De la pub Facebook……pour promouvoir notre page Facebook.

  • Promouvoir le site web de l’entreprise (ou une page e-commerce)

De la pub Facebook......pour promouvoir votre site web (par exemple).

De la pub Facebook……pour promouvoir notre site web (par exemple).

  • Booster une publication (une opération commerciale, un article du blog, etc.)

    Booster-la-publication-Facebook

    De la pub Facebook…… pour booster une de nos publications (opération commerciale, article blog, etc.)

    Conclusion

Facebook, comme Google il y a déjà longtemps, commence à tirer parti de son énorme potentiel, c’est-à-dire : nous. Si votre entreprise décide d’être présente sur les réseaux sociaux, alors autant le faire jusqu’au bout, et de façon active.

 

Nous l’avons vu, il existe une multitude d’appels à l’action : bouton « j’aime », l’inscription à notre newsletter, le renvoi vers notre site web ou vers une page e-commerce, la mise en avant d’une publication spécifique (promo, article de blog, etc.).

 

Le gros point fort est évidemment la personnalisation de la cible : lieu géographique, centres d’intérêt, sexe, tranche d’âge. Ainsi que le budget quotidien à y consacrer. En faisant de la pub « moins mais mieux », on s’économise ainsi du budget habituellement gaspillé par des clics inutiles.

 

N’oublions pas également de citer la vidéo. C’est LE média le plus regardé sur les réseaux sociaux, au-delà des photos, et des textes. Une vidéo originale, courte, centrée sur les besoins des internautes, et qui donne envie d’être partagée, sera également un excellent moyen de faire connaître notre entreprise, ou notre produit, ou notre compétence.

 

Cordialement, Nicolas Fougerousse

Le Business Model de Facebook.

Le Business Model de Facebook.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, ou à réagir en rédigeant votre commentaire ci-dessous ! Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger cet article au format PDF :

Facebook : 3 astuces pour développer ses ventes en ligne

Sources d’inspiration :

https://www.facebook.com/business

https://www.1min30.com/ecommerce/pourquoi-facebook-est-aujourdhui-incontournable-pour-developper-vos-ventes-en-ligne-28168

http://www.commentcamarche.net/faq/41068-promouvoir-sa-page-facebook-et-avoir-plus-de-fans

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.