Exemple n°3 d’articles pour un blog : parler d’un produit


Est-ce qu’un blog peut faire l’apologie d’un produit en particulier ? Oui ! À condition que cela serve en priorité l’intérêt des internautes, et non le nôtre.

Dans notre série d’articles « 7 idées d’articles pour son blog« , nous parlons aujourd’hui de la mise en avant d’un produit (ou d’un service). En tant qu’internaute, nous sommes parfois bien content de trouver un article relatant d’un produit qu’on souhaite acquérir, afin de voir s’il correspond bien à notre usage. 

Dans un précédent article consacré aux tests terrain, je vous parlais de l’importance de voir fonctionner un produit en conditions réelles. La mise en avant d’un produit, d’un objet, d’un service, ou d’une expérience, peut se rapprocher du test terrain, car le but recherché est le même : faire en sorte que l’internaute reparte avec une information claire, détaillée, et si possible impartiale.

Photo : ActuaLitté.

Photo : ActuaLitté.

De quel produit parler ?

On peut se poser la question : faut-il parler de TOUS les produits ? Assurément, non. Auquel cas, il s’agit d’un site web marchand, un site de vente en ligne. Or, le but d’un blog n’est pas le même. Donc parler d’UN produit en particulier de temps en temps, oui. Mais ne faire que ça, non.

Y’a-t-il un produit ou un service « coup de coeur » ? Un objet qui nous attire particulièrement de par son originalité, son caractère innovant, son rapport qualité/prix, son design, ses nouvelles fonctionnalités, etc. ? Quel produit, ou quel service, apporte un réel point positif dans la pratique d’une activité, ou dans le quotidien de l’utilisateur ? Il est intéressant de se poser ces questions avant d’engager la mise en avant d’un produit en particulier.

Quels sont les bénéfices / avantages du produit ?

Si on ne trouve pas au moins 3 bénéfices, 3 avantages qu’aurait quelqu’un à utiliser tel ou tel produit, il sera difficile d’en faire l’éloge.

De plus, on a souvent tendance à faire l’amalgame entre « caractéristiques d’un produit » et « avantages pour l’utilisateur ». À quoi cela me sert de savoir qu’un sac à dos possède un volume de 30 litres ? Ou qu’un ordinateur affiche une mémoire vive de 8 Go ?

Ce qui m’importe quand je veux acquérir un sac dos, c’est de savoir s’il correspondra à mes activités principales, savoir si je pourrai l’utiliser aussi bien pour une randonnée à la journée que pour une course sur deux jours avec bivouac, par exemple. Quand j’utilise mon ordinateur, je me moque des performances affichées sur l’emballage. Par contre, c’est important pour moi de savoir que je pourrai faire fonctionner en même temps trois ou quatre logiciels plutôt gourmands en mémoire.

Nous avons été tellement habitués à recevoir un discours basé uniquement sur des caractéristiques de produits, que nous sommes devenus nous-mêmes des spécialises de ces caractéristiques. Presque à notre insu. Pour pouvoir communiquer avec le vendeur. Or ce qui nous intéresse, ce n’est pas le vendeur, mais ce qu’on va pouvoir faire du produit. Quels sont les avantages, quels sont les bénéfices que l’internaute, le client, aura à utiliser notre produit ?

Exemple d’article mettant en avant un produit

Dans mon précédent job, j’ai souvent été amené à rédiger des mises en avant de tel ou tel produit, dans le domaine de la montagne et de ses activités liées : randonnée, ski de randonnée, bivouac, alpinisme, escalade, etc. Je vous propose un exemple concret, et très bien référencé dans les pages de résultats des moteurs de recherche (3ème position à ce jour, et 1ère position pour la vidéo). Retrouvons-nous à la fin de cet article pour la conclusion !

Voici ci-dessous un exemple d’article dédié à un produit : un mousqueton de la marque BEAL.

Mousqueton-beal-be-one

Que se passe-t-il en ce moment du côté de la grimpe, et plus particulièrement des mousquetons ? Le coup de projecteur est mis sur BEAL qui avait sorti l’an dernier un mousqueton révolutionnaire : le Be One. « Soyez unique », car oui, nous n’avons qu’une vie, et ce mousqueton prend soin de la corde qui nous relie à elle.

Afin de préserver la corde, BEAL a imaginé un mousqueton adapté à l’escalade sportive et aux chutes répétées : le Be One. La zone de réception a été élargie pour accueillir la corde aplatie au moment de la chute, sans frictions latérales.

La corde coulissera plus librement et amortira mieux la chute. La surface de contact a été optimisée en utilisant un profil cylindrique de 12 mm de diamètre, moins contraignant pour la corde et limitant son usure lors des chutes répétées.

BE-ONE-02-copie-copie1-e1429696456765

Le nouveau mousqueton Be One, de BEAL.

Mousqueton BEAL Be One : l’explication en vidéo

La corde utilisée est une corde multi-normes BEAL Opera en 8.5mm. Nous avons également comparé avec un mousqueton de 10mm de diamètre, puis un autre de 9mm de diamètre. Voici le résultat :

Quel constat de départ ?

Dans le domaine de la « quincaillerie », ces dernières années ont vu naître une course à la légèreté : matériaux allégés, formes et dimensions revues, et diamètres des mousquetons également revus à la baisse (mais sans renier sur la résistance, au contraire).

geo-classique-beal2

Cependant, des limites « naturelles » existent, notamment par rapport à la corde. Si on pousse à l’extrême, à résistances égales, rien n’empêcherait d’avoir des mousquetons de 3mm de diamètre ! Rien…..sauf la corde, qui elle doit pouvoir appuyer sur suffisamment de matière pour ne pas être abîmée.

En effet, deux caractéristiques de la géométrie du mousqueton influent sur le comportement de la corde :

  • la forme de la zone de réception sur laquelle la corde s’aplatit au moment de la chute.
  • Le profil de la surface de contact.

En cas de chutes répétées, une géométrie inadaptée conduit à une usure prématurée de la corde.

Mousqueton BEAL Be One : les spécificités

Afin de préserver la corde, BEAL a imaginé un mousqueton adapté à l’escalade sportive et aux chutes répétées : le BE ONE.

Utilisation de la dégaine Be Free.

Utilisation de la dégaine Be Free.

Utilisation du mousqueton Be One Screw.

Utilisation du mousqueton Be One Screw.

Quels en sont les bénéfices ?

Ils sont au nombre de 4 :

  • Usure limitée de la corde : lors d’une chute, ou lors d’une mise sous tension, la corde bénéficie d’une plus grande surface d’appui, permettant de préserver ses caractéristiques originelles
  • Meilleur amortissement de la chute : moins d’angle signifie moins de tirage, donc plus de fluidité quand la chute advient, ce qui fait baisser mathématiquement la force de choc et le facteur chute sur l’ensemble de la chaîne
  • Coulissement amélioré : lors des manipulations de corde, et notamment lors de l’assurage du premier ou du second, il est plus facile de faire ses manipulations (plaquette, tube, demi-cabestan, etc.)
  • Prise de mou facilitée : pour l’assureur, il est plus facile de donner rapidement du mou au grimpeur de tête
Le mousqueton Be One à vis (screw).

Le mousqueton Be One à vis (screw).

Le mousqueton Be One en dégaine (Be Free)

Le mousqueton Be One en dégaine (Be Free).

La partie recevant la corde en cas de chute possède un traitement de surface extrêmement lisse.

La partie recevant la corde en cas de chute possède un traitement de surface extrêmement lisse.

Comparatif produits

Nous avons comparé 5 modèles de dégaines de différentes marques,  afin de mesurer le diamètre de chaque mousqueton, précisément à l’endroit où vient appuyer la corde lors d’une chute. Nous avons également pesé chaque dégaine (modèles comparables).

IMG_7932

Voici le résultat :

Marque Modèle Diamètre mesuré sur la zone concernée Poids
Beal Be Free 12mm 96g
Petzl Spirit 10mm 95g
Black Diamond Freewire 10mm 101g
Camp Photon 9mm 81g
Climbing technology Ora 9mm 100g

Et les photos :

Mesure au pied à coulisse du diamètre de la zone sur laquelle vient appuyer la corde lors d'une chute.

Mesure au pied à coulisse du diamètre de la zone sur laquelle vient appuyer la corde lors d’une chute.

12mm, un nouveau standard de largeur pour ne pas abîmer les cordes...

12mm, un nouveau standard de largeur pour ne pas abîmer les cordes…

Et 96 grammes pesés, ce qui en fait une des dégaines les plus légères parmi les modèles pesés (dégaines comparables).

Et 96 grammes pesés, ce qui en fait une des dégaines les plus légères parmi les modèles pesés (dégaines comparables).

L’avis Montania

« Le fabricant isérois BEAL propose à tous les grimpeurs une véritable évolution dans la façon d’aborder le rapport entre la corde et le mousqueton : rien ne sert d’avoir la corde la plus performante au monde si elle doit coulisser dans un mousqueton inadapté ou trop fin.

Dans la course au léger, les diamètres des mousquetons ont été réduits, mais au détriment de tout le reste de la chaîne qui absorbe la force de choc : corde, points d’ancrage, baudrier, dos du grimpeur, assureur en bas, etc.

Cette technologie Be One, avec ses 12mm de diamètre (au lieu de 9 à 10mm généralement), ainsi que son traitement de surface très lisse, permet tout simplement de prendre soin de nos équipements, donc de notre sécurité. »

©-Raphaël-Foureau-_-BEAL_1

©Raphaël Foureau – BEAL

Article publié initialement pour Montania Sport et visible à l’adresse suivante : http://www.montania-sport.fr/2015/04/be-one-un-mousqueton-beal-qui-devrait-faire-du-bruit

Conclusion

Mettre en avant un produit n’est pas une chose si facile qu’il n’y paraît, car cela nécessite de se poser plusieurs questions :

 

1. De quel produit (ou service) vais-je parler ?

 

2. Quels sont les avantages réels et concrets pour l’utilisateur ?

 

3. Un autre produit ressemblant existe-il déjà ?

 

4. Quel(s) substitut(s) pourrait faire l’affaire pour l’utilisateur ?

 

Comme on peut le voir, cela demande du travail en amont, afin de mettre toutes les chances de son côté pour la bonne diffusion de l’information. Information, oui, car à ce stade, on ne peut que considérer que cette mise en avant serve avant tout à établir votre statut de spécialiste, spécialiste en qui on peut avoir confiance.

 

Cordialement, Nicolas Fougerousse

 

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux, ou à réagir en rédigeant votre commentaire ci-dessous ! Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :

Exemple n°3 d’articles pour un blog : parler d’un produit

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.